Masque bouillu, masque foutu

Continuité pédagogique – Ce billet est un exercice initialement rédigé à l’intention d’un lycéen (niveau fin de seconde s’orientant vers les options « scientifiques »).

Les vieux comme moi ont étudié les notions abordées dans les deux premières question en classe de 1ère, mais les temps ont changé…

Ce n’est pas réellement un exercice de physique, ni de maths, ni de bio, mais d’E.M.I (éducation aux médias et à l’information), ou plutôt d’E.M.I.S (… scientifique).

N’hésitez pas à me transmettre vos réponses en commentaire.

Masque bouillu, masque foutu

Niveau : à partir de la fin de Seconde.

Salut à toi, lycéen confiné. Laisse moi te lancer un défi.

Il nécessite que tu notes absolument TOUT ce que tu fais pendant que tu mènes l’enquête : quel moteur de recherche tu utilises, quels mots clefs tu utilises, quels calculs tu fais, même quand ça ne mène à rien. Cela fait partie du défi !

Un type, qu’on va appeler « le type », vient de se coudre un masque anti-postillons en tissu pour réduire les risques d’ingestion de postillons pleins de coronavirus, en cas d’interaction sociale post-confinement (on ne parle pas de masque jetable, de masque chirurgical ou de masque filtrant, juste d’un efficace écran à postillons).

Le type veut stériliser son masque en rentrant le soir. Il n’a pas de machine à laver, et ne veut pas ravager le tissu de son masque artisanal anti-postillons.

Il a entendu dire que laver un masque à 60°C pendant une demi-heure avec de la lessive tue le virus. Il se dit qu’immerger un masque à 70°C pendant dix minutes dans une thermos, même sans lessive, « ça le fait ».

Chez lui, il a une bouilloire électrique (qui fait monter l’eau à 100°C) et un robinet (eau à température ambiante, 20°C).

Question n°1 : Quelle calcul permet de savoir la température d’un mélange de deux liquides ?

Question n°2 : Le type a mis 50 cL d’eau dans sa bouilloire, et l’a porté à 100°C. Quel volume d’eau du robinet doit-il ajouter pour obtenir une eau à 70°C tout pile ?

Question n°3 : Le type se demande si immerger un masque à 70°C pendant dix minutes, ça tue vraiment le virus. Trouve la réponse à cette question ! Tu dois trouver (au moins) une source fiable. Attention : tu n’as pas le droit d’utiliser de sources plus récentes que ce billet de blog (j’explique plus bas pourquoi) !

Question subsidiaire 1 : Quelles autres questions importantes sur le nettoyage des masques notre type a peut-être oublié de se poser ?

Question subsidiaire 2 : Ça veut dire quoi, « adiabatique » ?

Bonne chance !

Pourquoi on n’a pas le droit d’utiliser de sources postérieures au 27 avril 2020 ?

Suite à la rédaction de ce défi, j’ai proposé à l’équipe de CheckNews de répondre à TOUTES les questions posées par les lecteurs de Libération sur le nettoyage des masques artisanaux. De fait, vous pourriez trouver en un clic la réponse à la question n°3 (et à la question subsidiaire n°1) dans mon article… qui en aura peut-être inspiré (hum) d’autres. C’est la raison pour laquelle utiliser des sources plus récentes que la date de publication du présent billet, c’est tricher !

Un « corrigé » sera proposé sur ce blog dans quelques jours !

Amicalement,

@curiolog

La rédaction de ces billets est possible… grâce à vous. Les dons des contributeurs uTip, même les plus petits, me permettent de dégager du temps pour produire des billets sourcés et argumentés, ainsi que des ressources pédagogiques originales. Trois façons de soutenir le travail fourni pour curiologie.fr :

  • partagez-le !
  • vulgarisateurs, journalistes ? citez-le explicitement quand il vous est utile ou vous inspire…
  • utip.io/curiolog

Laisser un commentaire