“Qu’est-ce que l’esprit critique ?” : trois émissions sur Radio Libertaire

Ce 17 avril, j’étais l’invité de « Le matérialisme dans tous ses états », sur Radio Libertaire. Cette émission consacrée à la philosophie des sciences est animée par les excellents Mohamed el Khebir et Marc Silberstein, et diffusée tous les 3e lundis des mois pairs, de 18h00 à 19h30.

Cette intervention constituait le troisième et dernier volet d’un triptyque consacré à l’esprit critique.

“Qu’est-ce que l’esprit critique ? partie 1” (décembre 2016) Invité : Nicolas Gauvrit.

 

“Qu’est-ce que l’esprit critique ? partie 2” (février 2017) Invité : Nichoax.

 

“Qu’est-ce que l’esprit critique ? partie 3” (avril 2017) Invité : Florian Gouthière, a.k.a curiolog.

 

Dans ce troisième épisode (qui peut s’écouter indépendamment des autres, même si je vous encourage à écouter mes prédécesseurs, et plus largement à découvrir les nombreux podcasts de l’émission, hébérgés sur le site des éditions Matériologiques), j’ai été interrogé sur deux grandes thématiques très familières aux curionautes que vous êtes : d’une part, des fondamentaux de l’esprit critique et, d’autre part, des « points de vigilance » utiles pour identifier une mésinformation scientifique. Il a également été (un peu) question de méthodologie, de sport, de sexe, de moustiques, de cancer, de nourrissons, d’accouchements les mains sales, de cancer, de labradors, et de cancer.

L’émission est sponsorisée par le cancer. Mince, c’est vrai que mes exemples tournent souvent autour de cette maladie. Il faut que je prenne des vacances… Et cela s’entend : dans cette émission, je bafouille énormément, et commet d’innombrables fautes de grammaire et de conjugaison. J’espère que cela ne rend pas le propos trop inaudible…

N’hésitez pas à me faire vos retours, les commentaires sont là pour ça !

(J’ajouterai les sources des études évoquées dans l’émission dans les semaines à venir… comme toujours ça prend du temps, mais ça arrive au bout d’un moment !)

@curiolog

[1] Le « matérialisme » – au sens philosophique du terme – n’a pas grand chose à voir avec l’image qu’en a Madonna, material girl in a material world – qui aurait plutôt dû se définir comme superficial girl in a consumerist world, ou comme money-and-things girl in a money-and-things world. Le matérialisme philosophique consiste, pour la faire courte, à postuler que tout (c’est-à-dire tout ce qui existe) a une réalité « physique », au sens où la matière, l’énergie au sens scientifique du terme, les champs magnétiques, l’espace-temps, sont des réalités physiques. Pour la faire longue, je vous invite à vous plonger dans « tous les états » dudit matérialisme explorés par cette émission…

2 commentaires

Laisser un commentaire

  1. Simon · avril 15

    Bonjour,

    Ca à l’air bien intéressant comme programme en effet, sans parler des autres émissions qui ont l’air aussi intéressantes (j’ai commencé celle de Nicolas Gauvrit). Je signale juste deux coquilles : la parenthèse en bas du texte, « j’ajouterai » sans « s » (futur et non conditionnel), et remplacer « soit je le pouvoir » par « soit j’ai le pouvoir ».

    Bon lundi de Pâques

    • @curiolog · avril 15

      Héhé, merci ! Tu gagnes deux UOB pour ta vigilance orthographique 🙂