Politique grammatico-conjugo-orthographique du site

Depuis le 8 janvier 2016, un jeu est en vigueur en ces pages :

Cela fonctionne aussi avec les fautes de grammaire et de conjugaison, cela va sans dire.

Seules les contributions proposées dans les commentaires des articles concernés (et validées par l’acte correctif associé) seront prises en compte. Ceux-ci étant modérés, la correction a pu être proposée sans que cela ne s’affiche encore ; l’UOB revient au premier arrivé.

Les UOB peuvent être converties en verres de jus de goyave. Les coups sont à boire en ma compagnie, sur Paris, pendant les rencontres Zét de Paris, ou par chez vous si je passe dans le coin. Votre compte UOB est transférable à un autre lecteur sur simple demande, et peut être légué par testament. L’abus-d’alcool-étant-dangereux-pour-la-santé, je me réserve le droit de vous payer les coups en plusieurs fois, surtout si vous arrivez déjà complètement fait au pub.

En cas de contestation, ma mauvaise foi est souveraine.

Les comptes sont scrupuleusement tenus. Le 9 février 2016, une première pinte orthographique amplement méritée a été offerte à la contributrice Zfrake… À qui le tour ?

Amitiés capeloviciques,

@curiolog

capello