« Acoustic War » : le dossier scientifique de l’affaire qui rend chèvre la diplomatie nord-américaine

Depuis fin 2016, des diplomates canadiens et étasuniens basés à Cuba et en Chine ont développé d’étranges troubles de santé, que l’administration Trump a imputés à des attaques utilisant des technologies avancées : armes ultrasons, micro-ondes… Pourtant, ces pistes ne sont ni les seules, ni les plus plausibles.

Début septembre, je me suis plongé dans le dossier scientifique de cette affaire des « attaques acoustiques / micro-ondes » contre des diplomates canadiens et étasuniens à Cuba 🇨🇺 et en Chine 🇨🇳.

Je vous narre le résultat de l’enquête dans quatre petits articles qui paraissent aujourd’hui le site du Magazine de la santé (et sur France Info). Je relaie rarement des liens vers mes articles d’actu sur ce blog, mais comme cette petite série fait intervenir le rasoir d’Occam dans son dernier épisode… 😇

[Mise à jour du 12 mars 2019 : un résumé de toute l’affaire, mis-à-jour de de ses derniers développements, a été présenté par votre serviteur dans l’émission La Méthode Scientifique de France Culture le 8 mars 2019. L’émission est à réécouter ici.]

Les articles publiés sur le site du Magazine de la santé et de France Info

Épisode 1 – Que cachent vraiment les « attaques acoustiques » contre les diplomates américains ?
Un bref résumé de l’affaire pour ceux qui n’auraient rien suivi à ce pataquès diplomatique digne d’un roman de John le Carré. [coquille : dans le paragraphe « Canton ne répond plus », il faut bien lire « fin avril 2018 » et non « fin avril 2017]

 

 

Épisode 2 – Attaques « acoustiques » contre des diplomates : beaucoup de bruit pour rien ?
L’hypothèse de l’arme à ultra-sons au banc d’essai… Un remake du « bruit marron » de South Park ?

 

 

Épisode 3 – Les armes « micro-ondes » excitent les molécules d’eau… et l’imagination
L’hypothèse d’une arme « micro-ondes » a récemment été évoquée par le New York Times. Est-elle plus vraisemblable que celle de l’arme acoustique ?

 

 

Épisode 4 – Des diplomates victimes d’une arme inconnue… ou de la peur de celle-ci ?
Et si l’hypothèse que rejettent « par principe » les membres de l’administration Trump était la plus vraisemblable ?

 

Bonne lecture !

Quant à nous, on devrait se retrouver très vite pour un billet qui devrait mettre votre sagacité à rude épreuve…

@curiolog

Laisser un commentaire