Quand EBBH rencontre le Pharmachien : l’interview transatlantique !

Je vous ai déjà dit tout le bien que je pensais de l’inénarrable Olivier Bernard, pharmacien de son état et Pharmachien de sa belle province ; de même, je vous ai déjà chanté les louanges de RôM [1], le pétillant dessinateur de la série « C’est comme ça épistétou » (et de toute la production siglée Evidence Based Bonne Humeur sur les réseaux qui sociotent)

Récemment, ces deux chevaliers de la palette graphique et du titillage d’idées reçues se sont croisé dans les couloirs chatoyants des internets curiologiques. Cette rencontre a donné lieu à un échange transatlantique dont RôM m’a proposé d’héberger le pendant européen.

Deux des dessinablogueurs les plus wahoou du scepticisme scientifique francophone, réunis au même endroit, là, maintenant, tout de suite ? Bigre, mazette, tabarnouche, sans déconner et wôpitin [2] : personnellement, je croirais aux augures et aux auspices, je dirais que cette année 2019 promet d’être un joli cru pour l’esprit critique !

@curiolog

Post scriptum : si vous consultez cette page depuis un écran d’ordinateur et non depuis une tablette ou d’un téléphone mobile, les liens dans la BD sont cliquables, petits chanceux [3].

 





La suite est à découvrir sur le blog du Pharmachien ! [4]

 

Notes de bas de page…

[1] RôM que vous avez déjà croisé en ces lieux durant l’été, et avec lequel je m’apprête à commettre quelques crimes joyeux durant l’année naissante, #teaser, #teaser…

[2] Le wôpitin, c’est comme un wapiti, mais qui te fonce dessus et que tu évites à la dernière minute, wô pitain ça n’est pas passé loin. À ne pas confondre avec le wôpinaise, qui est un insecte, ou le wôlavache, qui est une vache.

[3] Pour les autres (ou si d’aventure les images cliquables ne l’étaient pas), voici donc : les liens vers l’épisode 63 de « C’est comme ça, épistétou » (évoqué dans la première page de la BD), vers la planche du Pharmachien sur le cannabis, et vers l’épisode de « Le cœur à ses raisons » (auxquels fait référence Rôm dans la seconde page) ; enfin, pour visionner une captation de la conférence Skeptics in the Pub Paris mentionnée par Pharmachien, c’est ici !

[4] Attention, la page du Pharmachien renvoie elle-même vers cette page, car cette interview croisée n’a ni début ni fin. Vous risquez donc d’être piégé dans une boucle hypertexte, et de périr entre l’une ou l’autre de ces pages comme une fourmi sur un anneau de Möbius en impesanteur. Pensez à bien vous hydrater.

épisode 63 sur Facebook Le Pharmachien vous parle du cannabis Drogué ! Conférence Skeptics in the Pub Paris : l'ostéopathie, avec le Pharmachien Suite de l'interview croisée sur le site du Pharmachien !

Une pensée sur “Quand EBBH rencontre le Pharmachien : l’interview transatlantique !

Laisser un commentaire