À propos

Créé en 2015, curiologie.fr est un site consacré, comme son nom l’indique, à la curiologie – ce juste équilibre entre, d’une part, l’enthousiasme à l’égard de ce qui suscite notre étonnement et, d’autre part, la prudence quant à la fiabilité ou la véracité de ces sources d’étonnement.

Il est animé par Florian Gouthière, journaliste scientifique, médiateur scientifique (et accessoirement conteur…).

Il propose (et héberge) des ressources relatives à l’esprit critique et à l’information scientifique (et de la mésinformation scientifique…), parmi lesquelles :

  • des enquêtes et dossiers sur des idées reçues relatives en sciences, santé ou médecine.
  • des ressources pédagogiques.
  • des billets destinés à attiser votre curiosité…

Pour toute autre question, consultez cette autre page, les mentions légales, ou intervenez dans les champs de commentaires ci-dessous !

16 thoughts on “À propos

  • 3 août 2016 à 21 h 51 min
    Permalink

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site grâce à xavier ristat et cygnification.
    C’est du très bon boulot. Je vous laisse cette vidéo aussi, dans la même veine, scepticisme et détente conjuguée.
    https://www.youtube.com/watch?v=r9UwT149d7Q

    A+

    Répondre
  • 20 juin 2018 à 9 h 11 min
    Permalink

    Bonjour,

    Occupé à lire votre livre – passionnant par ailleurs -, je remarque que vous ne mentionnez pas une association comme l’AFIS.
    Ainsi, à propos du gros mensonge d’Elise Lucet et de sa grosse manipulation avec Générations Futures, en fait service marketing du Synabio (détail révélé par Que Choisir), vous mentionnez les articles de Libération sans signaler qu’ils sont un simple copié-collé d’un texte initial de l’AFIS.

    D’autre part, vous restez singulièrement muet quant à la grosse déferlante du marketing biobio. Ainsi vous n’abordez pas la question des transgéniques ou les véritables risques encourus par la population avec les infimes traces du fameux glyphosate – pas le pire de son espèce.
    Il est vrai que votre employeur France 5 / France TV est précisément l’un des grands fers de lance nationaux du marketing probio, la plupart de vos collègues journalistes, et auteurs de documentaires, jouant avant tout le rôle de porte-paroles d’agences commerciales.

    Cordialement…

    Répondre
    • 16 mars 2020 à 15 h 43 min
      Permalink

      Je découvre votre message avec retard, veuillez m’en excuser (il me semblait avoir répondu à ce message, mais il s’avère que vous en avez posté un analogue sur la page recensant l’ouvrage, d’où ma confusion).
      Merci de votre intérêt pour mon travail. Concernant l’origine de l’article de Libération, j’ignorais qu’il s’agissait d’un simple copié-collé. Il me semblait qu’il s’agissait d’un article signé ; si le titre bénéficie un jour d’une réédition, j’effectuerai la vérification et la correction le cas échéant.
      Concernant votre accusation de silence sur les questions de marketing bio, sachez que je reçois régulièrement ce genre de questions concernant des dizaines d’autres thèmes (« pourquoi vous n’avez pas parlé de ceci, pourquoi vous n’avez pas parlé de cela »), alors même qu’en 420 pages le livre aborde une quantité de thèmes assez conséquente, y compris les plus improbables (parapsy, OVNI, expériences de mort imminente…). J’ai assez peu écrit sur les questions d’alimentation dans ma carrière (et je n’ai pas souvenir d’avoir même écrit sur les OGM, excepté autour des élucubrations de Seralini, qui sont déconstruites dans le livre) ; j’ai tout simplement préféré écrire sur des sujets sur lesquels je suis pertinent, ou au sujet desquels j’ai un certain recul critique et journalistique.
      En outre, vous avez tort : sur les traces infimes de contaminants, je parle de l’affaire des « résidus de pesticides dans les couche-culottes » à la suite du passage sur le monoxyde de dihydrogène ! J’avais fait une chronique sur France 5 sur le sujet (texte présent sur le présent blog).
      Concernant « mon employeur France 5… », c’est pure spéculation de votre part, et un assez amusant dans un sens sachant à quel point j’ai été en lutte au sein de ma rédaction pour faire valoir la méthode scientifique et les techniques de factchecking. Dans le livre, je m’attaque à de nombreuses émissions bullshit du bouquet France Télévisions, y compris une… impliquant Michel Cymes. Penser que je me suis autocensuré par corporatisme, c’est passer à côté d’à peu près 6 ans de ma carrière… à être tout sauf carriériste !

      Répondre
  • 13 juillet 2018 à 10 h 30 min
    Permalink

    Bonjour et un grand merci pour toutes ces informations passionnantes ainsi que le grand travail de recherche que vous effectuez. Je me suis procuré votre très bon livre, c’est un régal, merci 🙂

    Répondre
  • 16 juin 2019 à 23 h 22 min
    Permalink

    Bonjour, je souhaiterais savoir si les rencontres zet ont toujours lieu, et s’il y en aura d’autres en 2019
    Je voudrais également m’inscrire sur liste d’attente pour une des prochaine, mais ne parviens pas à trouver le lien ou le faire.
    Seriez-vous en mesure de me renseigner?
    Cordialement

    Répondre
  • 6 décembre 2019 à 12 h 11 min
    Permalink

    Bonjour M. Gouthière

    Dans l’émission « Sciences, Média & Foutaises (TenL#81) », vous expliquez à la 14e minute que seuls 20% des articles publiés dans la presse française sont vraiment originaux, et que 20% d’entre eux sont de simples reprises de dépêches AFP. Pourriez vous m’indiquer la source de cette statistique ?
    En vous remerciant pour votre travail, que je suis avec intérêt.

    Anthony.

    Répondre
    • 16 mars 2020 à 15 h 19 min
      Permalink

      Une lectrice m’a posé la question peu après l’émission, et j’ai pu lui redonner la réf par message : l’étude est détaillée entre les pages 192 et 195 de SSDOTG, et référencée en note 36 du chapitre 8 ! Mais… je n’ai pas le livre sous le coude à l’heure où je vous écrit (sinon je donnerais la réf directement, bien entendu 😀 !) Merci de votre intérêt !

      Répondre
  • 23 mars 2020 à 12 h 29 min
    Permalink

    Bravo pour votre article sur la Chloroquine, très bien fait et documenté. Merci pour ce travail de decryptage dont je me sers dans une communication raisonnée.

    Répondre
  • 30 juin 2020 à 11 h 17 min
    Permalink

    bonjour Florian,
    je cherche une des énigmes que vous aviez postées en 2015 ou 2016 sur le blog hébergé par le site lemonde.fr
    malheureusement ces pages ne sont plus accessibles, savez-vous où peut-on les retrouver ?

    Répondre
    • 15 juillet 2020 à 13 h 51 min
      Permalink

      Bonjour ! Je possède une sauvegarde « clonée » du site enigmes.lemonde.fr, il faudrait que je la reuploade sur curiologie !

      Répondre

Répondre à AISSA KHELIFA Annuler la réponse.