Déclaration de (non-)conflits d’intérêts 2021

Comme le veut la tradition (et mon éthique personnelle), pour des raisons détaillées ici, je rends publique chaque année depuis 2015 ma déclaration de « liens et conflits d’intérêts » éventuels. Rien n’a fondamentalement changé, je vous la fait donc courte.

Couvrant pour la période allant de la précédente déclaration de liens et conflits d’intérêt à la date de publication de la présente :

À ma connaissance, je ne suis aucunement lié par l’argent (que ce soit par des liens directs, par exemple de type « actions », ou indirects, p.e. de type familiaux) avec des entreprises sur lesquelles j’écris ou enquête, ou serait amené à écrire ou enquêter.

Par ailleurs :

  • Je suis salarié, en contrat à durée indéterminé, du quotidien Libération (qui, depuis l’automne de la même année, n’est plus propriété du groupe Altice). À cette heure, rien n’a jamais interféré avec ma liberté d’enquête ou de ton.
  • En 2021, j’ai été salarié à temps partiel de la mairie de Vitry sur Seine (en tant que coordinateur scientifique du festival Vitry sur Science) et de l’université Denis Diderot (chargé d’enseignement).
  • J’ai publié en 2017 un livre qu’il est bien aux éditions Belin (cette société est donc « mon éditeur » même si, à vrai dire, je n’ai plus de réels contacts avec eux depuis un certain temps).

Je m’abstiens (généralement) de prendre publiquement position pour ou contre ces entités, afin de ne pas être accusé de « régler des comptes » ou de « favoritisme ».

À noter enfin qu’à force de répéter que les produits promotionnels et échantillons qui me seraient adressés finissent directement dans la poubelle, on ne m’en envoie plus, et c’est très bien ainsi.

Je reste ouvert à toute suggestion de précision utile.

Florian Gouthière

Laisser un commentaire